Comment piloter facilement un drone ?


Comment piloter facilement un drone ?

Si la question est: est-ce facile de piloter un drone sans avoir d'expérience ? la réponse est non ! Mais si la question est: est-ce difficile de piloter un drone ? la réponse est également non ! Autrement dit, tout est histoire d'entraînement, d'essais, mais aussi de choix du bon drone.

Les drones radiocommandés sont conçus de manière à pouvoir être pilotés à distance manuellement, mais ils sont pour la plupart dotés de capacités automatiques permettant une assistance au pilotage qui peut s'avérer précieuse pour débuter ou en cas de situations complexes à gérer. Il est donc essentiel de toujours lire et relire les documents et les notices d'un nouveau drone afin de se familiariser avec l'ensemble de ces fonctions automatiques. 

Les assistances au pilotage

La rapidité de l'évolution technologique permet de nos jours de pouvoir se procurer des drones civils pourvus de nombreux modes automatiques sans avoir besoin d'acheter un drone professionnel, plus coûteux et finalement plus complexe à piloter manuellement. Il est donc conseillé d'utiliser l'assistance au pilotage dès les premiers vols, afin de gagner en confiance et d'améliorer progressivement ses capacités de pilote pour réussir à maîtriser rapidement l'art du pilotage manuel.

Les principaux modes de pilotage automatique sont les suivants:

  • Le mode "Headless": comme tous les aéronefs issus de l'aéromodélisme, les drones possèdent un avant et un arrière, une droite et une gauche. De fait, lorsque l'avant du drone est face au pilote, les commandes directionnelles sont inversées, ce qui nécessite une adaptation et une véritable concentration pour ne pas diriger l'appareil à l'opposé de la direction souhaitée. Le mode "Headless" est là pour annihiler cette notion de référentiel de vol et faciliter l'apprentissage du contrôle d'un drone.
  • Le mode RTH (Return To Home): cette fonction que l'on peut traduire par "retour à la maison" permet d'imposer à un drone un retour à l'endroit exact du décollage pour y effectuer un atterrissage automatique.
  • La coupure de sécurité des rotors et des hélices : en cas de perte de contrôle ou de crash imminent, il est nécessaire de pouvoir interrompre la rotation des hélices, afin de préserver au maximum le matériel et l'environnement.

 

En savoir plus sur notre sélection de drones:

Mini drone 4K Double Camera